Accéder au gaz avec son nouveau logement

Vous venez de faire construire une nouvelle maison ou allez vous installer dans un nouvel appartement neuf ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, quelques démarches sont à entreprendre pour que le raccordement au gaz ou la simple mise en service se fassent dans les règles. Ces démarches prennent du temps, c’est pourquoi il vaut mieux se renseigner dès maintenant.

A lire en complément : Pourquoi opter pour le carrelage en travertin pour sa salle de bain ?

On vous explique tout dans cet article !

Le raccordement au gaz

Si vous êtes propriétaire, c’est vous que devez gérer le raccordement de votre logement au gaz naturel.

A découvrir également : Des fenêtres aluminium dans un style traditionnel, c'est possible ?

Cela commence par l’appel d’un plombier chauffagiste qui s’occupera de l’installation de votre chaudière.

Il doit être certifié afin de pouvoir vous donner un certificat de conformité qui garantit la qualité et la sécurité de votre matériel. Ce certificat est utile afin de poursuivre les étapes de raccordement.

Vous devez ensuite savoir si votre commune fait bien partie de réseau de gaz.

Cette information est accessible via le site de GRDF, il vous suffit de rentrer l’adresse de votre domicile. Si votre logement est éloigné du réseau, le coût du raccordement sera beaucoup plus onéreux.

Afin d’effectuer votre demander auprès de GRDF pour le raccordement, vous devez vous munir de plusieurs documents :

  • Les caractéristiques de votre logement et l’adresse
  • La puissance du compteur que vous voudriez
  • Les coordonnées utiles pour vous contacter

Ne faites pas votre demande au dernier moment car le raccordement est un processus qui prend du temps. Il faut en effet plusieurs semaines pour effectuer la mise en service totale.

En contactant un conseiller GRDF (09 69 36 35 34), vous avez la possibilité d’avoir une estimation sur le prix que vous coûtera le raccordement.

Vous aurez enfin à choisir un fournisseur d’énergie. Les offres sont variées sur le marché depuis l’ouverture à la concurrence.

N’hésitez pas à consulter les offres d’énergie sur le site de Hello Watt !

Ouvrir un compteur gaz

Il existe plusieurs possibilités pour ouvrir un compteur de gaz :

  • La mise en service standard, sous un délais de 5 jours ouvrés
  • La mise en service express, sous un délais de 2 jours ouvrés
  • Le jour même en cas d’urgence s’il y a eu une coupure

Il est bon de noter que si vous êtes locataire, c’est à vous de faire les démarches pour la mise en route du compteur de gaz.

Les offres et les travaux

Lorsque vous avez au préalable fait votre demande auprès de GRDF, une offre de raccordement vous est proposée sous 10 jours. Vous avez 3 mois pour accepter ou non cette offre.

Avec ce même courrier se trouve le numéro Point de Comptage et d’Estimation. Ce numéro est important car il servira comme numéro pour identifier le point de livraison de gaz utile au fournisseur.

Si vous acceptez l’offre de GRDF, vous devrez verser une première somme de 50% du montant total.

Si vous décidez d’entreprendre seul la pose du coffret, sachez que vous avez 72 heures pour le faire avant le raccordement.

GRDF demande à un professionnel de terrasser la chaussée 72h avant la date du raccordement. Ensuite lors du raccordement, votre présence n’est pas requise.

Les avantages et les inconvénients du gaz naturel

Le gaz naturel est une énergie qui présente des avantages et des inconvénients. Il s’agit d’une énergie fossile peu polluante, qui n’émet que très peu de particules fines et de dioxyde de soufre lorsqu’elle est brûlée. Elle contribue donc à la réduction de l’impact environnemental du logement.

Le gaz naturel permet un chauffage rapide et efficace, ainsi qu’une production d’eau chaude sanitaire performante. Il offre aussi une grande autonomie : il peut être stocké dans des bouteilles pour les logements non raccordés au réseau.

Le gaz naturel comporte aussi son lot d’inconvénients. D’une part, c’est une énergie qui dépend des fluctuations du marché mondial : son prix peut donc varier rapidement en fonction de la demande et des aléas géopolitiques. D’autre part, certaines personnes peuvent craindre pour leur sécurité en utilisant cette énergie car elle peut être dangereuse si elle n’est pas manipulée correctement ou si elle fuit dans un espace clos. Le choix entre les différentes options disponibles doit se faire selon vos besoins personnels (consommation annuelle estimée) et votre capacité financière pour supporter ce type d’équipement avec les coûts liés à l’installation initiale mais aussi à l’utilisation quotidienne.

Les démarches administratives pour le raccordement et l’ouverture du compteur gaz

Avant de pouvoir utiliser le gaz naturel dans votre nouveau logement, il est nécessaire de faire des démarches administratives pour le raccordement et l’ouverture du compteur gaz.

La première étape consiste à vérifier si votre ville ou village possède un réseau de distribution publique. Si c’est le cas, vous devez contacter GRDF (Gaz Réseau Distribution France) pour demander un raccordement au réseau. Une fois que la demande est faite, une équipe d’experts en installation viendra chez vous pour déterminer les travaux nécessaires et établir un devis.

Si tout est conforme et validé par GRDF ainsi que les autorisations municipales, les travaux débutent ensuite rapidement. Cette étape peut prendre plusieurs semaines voire des mois selon la complexité des travaux à réaliser avant d’être totalement opérationnel.

Quant à l’ouverture du compteur, elle se fait après le raccordement effectif au réseau public de distribution de gaz naturel, qui engendre l’émission d’un certificat de conformité Qualigaz valide pendant 3 ans pour garantir la sécurité des installations intérieures domestiques alimentées en gaz naturel.

Le coût total du raccordement varie généralement entre 500 € TTC jusqu’à plusieurs milliers d’euros selon la distance entre votre logement et le réseau existant ainsi que les éventuels aménagements techniques requis : terrassement si besoin, création d’une tranchée, etc. En fonction des offres proposées par différents fournisseurs disponibles sur ce marché très concurrentiel, pensez à bien comparer. Vous avez la possibilité d’opter pour un contrat adapté à votre profil de consommation et à vos besoins. Pensez à bien faire une évaluation précise avant de choisir le contrat adéquat qui vous permettra de réaliser des économies sur vos factures annuelles tout en disposant du meilleur service possible.

L’accès au gaz naturel dans votre nouveau logement nécessite quelques démarches administratives ainsi qu’un investissement financier initial non négligeable, mais permettant ultérieurement d’optimiser son confort quotidien.

à voir