Comment ça marche les SCPI ?

Comment ça marche les SCPI

Vous êtes intéressé par l’investissement dans le domaine immobilier, et vous avez opté pour la SCPI ? Mais avant de vous engager définitivement vous aimerez connaître en détails le principe de fonctionnement de ce type d’épargne ?

Vos préoccupations sont légitimes car un bon investisseur doit savoir exactement dans quoi il met ses fonds et à quoi il est supposé s’attendre sur le court, moyen ou long terme. Vous êtes au bon ! Dans cet article, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir sur la SCPI comme solution d’investissement.

Lire également : Comment reconnaître une agence immobilière efficace ?

Investissement dans une SCPI : possibilité de démarrer avec un capital relativement faible

Avant toute chose, vous devez avoir une explication sur le fonctionnement de la SCPI. Il s’agit du sigle de la Société Civile de Placement Immobilier, qui est une solution d’investissement permettant de d’acheter des parts ou actions dans un patrimoine de biens immobiliers avec pour objectif de les mettre en location.

En investissant dans une SCPI, vous n’avez pas à vous soucier du fonctionnement au quotidien de la structure car elle est assurée par une société de gestion qui est rémunéré selon les termes contractuels. Il est tout à fait possible de faire un placement dans une SCPI même si votre mise de départ n’est pas assez élevée.

A lire en complément : Acheter neuf ou ancien à la montagne ?

Lorsque les loyers issus de la location des biens immobiliers sont collectés, ils sont distribués aux actionnaires de la SCPI au prorata des parts qu’ils détiennent dans le capital social. C’est ainsi qu’à partir de cette épargne encore appelée « pierre papier », vous pouvez vous constituer un important portefeuille immobilier juste à partir de quelques centaines d’euros.

Choix de la SCPI : opportunité d’investissement dans l’immobilier

Les SCPI achètent des actifs immobiliers (immeubles pour logements, bureaux, commerces, établissements hôteliers, structures de santé, établissements scolaires, etc.) qu’ils mettent en location. Elles se constituent progressivement un parc de biens immobiliers grâce aux fonds reçus par les associés-investisseurs qui souscrivent des parts d’action dans le capital de la SCPI.

Comme contre partie de leurs investissements, les actionnaires vont recevoir de dividendes selon le niveau de performance de la SCPI. Il faut noter que les revenus à distribuer ne sont pas toujours garantis, ils sont sujets aux fluctuations à la hausse ou à la baisse en fonction des conditions du marché. La SCPI est une solution d’épargne accessible au plus grand nombre et vous pouvez vous y lancer même si vous n’avez pas un gros budget.

SCPI : investissez et laissez la société de gestion s’occuper du reste

ça marche les SCPI

L’un des grands atouts de la SCPI est le fait que sa gestion soit déléguée à une société de gestion des actifs. Donc en tant qu’associé, vous n’avez pas à subir les contraintes liées à la gestion du patrimoine au quotidien. C’est la société de gestion qui s’occupe de tout (sourcing des actifs, mise en location ou commercialisation, entretien, collecte des loyers, etc.) moyennant bien entendu des commissions et des frais convenus par contrat.

Le souscripteur dans une SCPI peut s’attendre à un taux de commission qui varie entre 8 et 10% TTC. Les frais de gestion quant à eux peuvent être d’environ 12% par an.

Typologie des SCPI : connaitre les différents types pour mieux choisir

Vous devez savoir qu’il existe plusieurs types de SCPI. Vous avez les SCPI qui distribuent aux souscripteurs un revenu non garanti : ce sont des SCPI de rendement. Les revenus potentiels sont issus des loyers provenant du patrimoine immobilier et sont reversés sur une base trimestrielle. Vous avez entre autres les SCPI Primovie et Primopierre dont la gestion est assurée par Primonial REIM France.

D’autres part il existe des SCPI qui concentrent leurs investissements sur des actifs immobiliers destinés aux logements résidentiels et qui sont éligibles aux dispositifs fiscaux des lois Malraux et Pinel. Ces SCPI sont dites de défiscalisation.

La dernière catégorie concerne les SCPI de valorisation, dont l’objectif est de générer des plus-values intéressantes lors des opérations de revente du parc immobilier. Les revenus issus de cette vente sont reversés aux épargnants en fonction de leur participation au capital social.

Investissement dans une SCPI : une solution adaptée à toutes les bourses

Le coût d’entrée relativement bas de la SCPI en fait un placement assez intéressant et qui est accessible au plus grand nombre. Juste quelques centaines d’euros suffisent pour prétendre à acheter des parts dans le capital d’une SCPI.

D’autre part, vous avez la possibilité d’augmenter progressivement votre capital de départ en effectuant de nouvelles souscriptions ou alors par le biais de versements échelonnés. Il est même possible d’investir à crédit à condition bien sûr de pouvoir rembourser.

Placement dans une SCPI : un investissement qui comporte des risques

En fin de compte, il est important de savoir qu’en investissant dans une SCPI, il y a des risques de perte de votre capital. C’est pourquoi vous devez envisager l’investissement dans une SCPI dans une perspective de long terme et miser également sur la diversification du parc immobilier.

à voir