Comment rénover son vieux parquet pour donner un coup de jeune à son intérieur ?

Comment rénover son vieux parquet pour donner un coup de jeune à son intérieur ?

Le parquet en bois est un élément de charme dans une habitation. Il peut avoir diverses finitions et être composé de divers matériaux. En bois noble ou stratifié, massif, contrecollé ou flottant sont autant de caractéristiques accordées au parquet d’une habitation. Toutefois, un parquet ancien ou abîmé ne rendra pas la même finition qu’un parquet nouvellement posé. Pour revoir l’aspect de votre parquet en bois, la rénovation n’est pas hors d’usage. Les étapes pour rénover parquet sont simples à appliquer.

Est-ce que tous les parquets en bois peuvent être rénovés ?

Rénover un parquet ne s’applique qu’au sol en bois contrecollé ou massif. Il faut savoir que la rénovation d’un parquet suppose qu’une couche d’usure soit apparente. Plus la couche d’usure est dense, plus le parquet peut être frotté.

A lire aussi : Comment réparer votre toiture sans vous ruiner ?

Le parquet stratifié ne peut pas passer par une rénovation. N’étant pas composé de bois, il ne peut ni être poncé ni être vitrifié. Par ailleurs, certains produits sont efficaces pour sauver l’usure du parquet en modifiant la teinte et la finition du sol.

Commencer à rénover parquet en bois

La rénovation du parquet demande des muscles et de la patience ! Toutefois, suivre quelques étapes pourra aussi vous aider.

A lire en complément : Comment choisir son constructeur de maison sur mesure ?

Préparer la pièce à la rénovation de son parquet en bois

Pour rénover le parquet d’un intérieur, il faut libérer l’espace de la pièce. Cela suppose de débarrasser le parquet des meubles disposés. La pièce doit être totalement vide de tout élément. Vous devriez également ouvrir les fenêtres et portes pour évacuer la poussière qui sera créée lors du ponçage. Les lames de bois du plancher qui sont trop abîmées, quant à elles, devront être remplacées.

Le sol doit être net et homogène. Les fissures doivent être rebouchées avec de la pâte à bois avant de rénover le parquet. Tout clou ou autre élément dépassant de la surface plate doivent être enfoncés ou débarrassés avant de passer au ponçage du parquet.

Procéder au ponçage du parquet en bois

Le ponçage doit être réalisé dans le sens de la fibre de bois pour rénover un parquet. Pour les lames de parquet en bois à l’anglaise, poncez dans la longueur de la lame. Pour le parquet à point de Hongrie ou à chevrons, suivez la disposition en diagonale des lames de bois. Lorsque les panneaux de bois sont en mosaïques, la lumière aide à trouver le sens de ponçage.

Le grain de la feuille de ponçage déterminera la fréquence de passage de la ponceuse sur bois.

Comment rénover son vieux parquet pour donner un coup de jeune à son intérieur ?

Poursuivre la rénovation du parquet en bois

Après le ponçage, on passe à l’étape de vitrification pour rénover un parquet qui se divise en deux couches. Les lames ne doivent pas avoir été traitées à l’huile pour être vitrifiées. La pose du vitrificateur s’assimile à la pose de peinture. Elle peut se faire à l’aide d’un rouleau à poils ras ou d’un spalter. Le temps de séchage de cette étape de rénovation varie entre 12 et 24 heures.

Après séchage de la première couche sur parquet, vous pouvez réaliser un ponçage à grain fin. Retirez les poussières avant d’appliquer la seconde couche de vitrificateur et patientez 48 heures avant de pouvoir circuler sur le parquet de la pièce.

D’autres finitions pour parquet en bois existent. L’huile et la cire promettent de nourrir le bois en profondeur. Pour un entretien qui devra se faire régulièrement, la vitrification apparaît comme la finition la plus efficace et la moins coûteuse.

à voir