Les clés pour réussir son investissement en crowdfunding immobilier

On dit souvent que pour investir dans l’immobilier, il faut un grand capital. Aujourd’hui, tout le monde ou presque peut se lancer dans ce type d’investissement sans pour autant recourir à un crédit immobilier. Avez-vous pensé à l’option du crowdfunding immobilier ou du financement participatif immobilier ? Pour l’investissement en crowdfunding immobilier, plusieurs personnes ou entités contribuent au financement du projet immobilier. Intéressant, non ? Avant de vous lancer, on vous dévoile les clés pour réussir votre investissement en crowdfunding immobilier.

Choisir la plateforme de crowdfunding immobilier

Avant de tout commencer, prenez le temps de comprendre comment fonctionne le crowfunding immobilier. Vous pouvez par la suite poursuivre avec la recherche d’une plateforme de crowdfunding immobilier. 

A lire en complément : Les statuts de LMP et de LMNP : qu’est-ce qui les différencie ?

En allant sur la toile, vous allez vous rendre compte que ce ne sont pas les plateformes qui manquent. Seulement, pour la réussite de votre investissement, il est impératif de bien choisir la plateforme. La première chose que vous devez faire est de récolter le maximum d’informations sur la plateforme : sa date de création, ses actionnaires, son équipe dirigeante, les ressources qu’elle a à sa disposition pour analyser les projets…

Si vous avez devant vous quelques plateformes de crowdfunding immobilier fiables et que vous n’arrivez pas à vous décider, certains critères peuvent vous aider à trancher, notamment :

A découvrir également : Immobilier : dans quel quartier acheter à Nantes ?

  • Les frais de la plateforme : ils sont variables d’une plateforme à une autre et avant de signer tout contrat, il est important de bien comprendre les frais associés,
  • Les garanties offertes aux investisseurs,
  • Le service client.

Analyser le projet

Même si le montant minimum d’investissement est à la portée de votre portefeuille, et même si on vous promet un rendement élevé, ce n’est pas une raison de vous précipiter à mettre tout votre argent dans un projet immobilier. L’étape de l’analyse du projet est primordiale, même si vous n’êtes pas un expert en la matière. Vous devez tout de même comprendre s’il s’agit d’un projet de construction, de rénovation ou encore d’achat-revente. Dans le cas d’un projet de construction, prenez bien compte de la durée jusqu’à la livraison et intégrez un délai en plus pour les éventuels retards.

Comme vous êtes déjà dans cette analyse, même si le projet en question vous a convaincu, penchez-vous sur le porteur de projet, notamment sur sa solvabilité. Il faut que vous notiez le risque de défaillance, car contrairement à ce que l’on croit, le crowdfunding immobilier s’accompagne de quelques risques.

Diversifier ses investissements

On ne cessera de vous le répéter : la diversification est la règle d’or de l’investissement et ceci est aussi valable pour l’investissement en crowdfunding immobilier. Même si vous n’avez pas des millions d’euros, pensez à répartir votre capital dans plusieurs projets. Si à l’étape ci-dessus, vous avez déjà retenu deux ou trois projets, tant mieux, prenez part à tous ces projets. Cette stratégie de diversification vous permet de réduire le risque et d’augmenter les chances de rendement.

Pour la réussite de votre investissement, il est aussi impératif de suivre les investissements. La diversification vous fait du travail en plus, car vous devez avoir l’œil sur plusieurs projets. Assurez-vous tout de même que vos investissements prennent la bonne direction. En cas de problème, ce suivi régulier vous permettra également de prendre les bonnes décisions à temps pour protéger votre capital. 

à voir