Pourquoi le prix de l’immobilier à la montagne augmente ?

La montagne et ses prix

La montagne est souvent caractérisée comme un lieu pour se ressourcer et se reposer.

Ce lieu est devenu au fil du temps un point de rassemblement pour les familles, notamment pendant les vacances et la période estivale de Noël. Avec de nombreux touristes qui viennent visiter les différentes stations de ski, les prix deviennent de plus en plus élevés.

A voir aussi : Valorisation immobilière : les erreurs à éviter pour votre maison

Le prix de vente d’appartement et chalet en station à louer se repose sur le lieu, la proximité de la station de ski, les épiceries prochent et le m² de l’appartement.

Dans la grande majorité des cas, lorsque vous prenez des vacances à la montagne vous y allez entre famille, amis ou encore en couple. Dans ces cas-là, les ménages préfèrent louer des appartements d’au moins 50 à 90 m² pour que tout le monde puisse en profiter.

Lire également : Comment trouver un immobilier neuf en Loire-Atlantique ?

Les prix vont se différencier au m² : par exemple dans la région de Val Thorens le m2 va varier de 5000 euros tandis qu’ à Courchevelle le prix d’un m² peut aller de 10 000 à 25 000 euros. Pour Méribel la moyenne d’un m² varie entre 5 000 et 16 000 euros.

Généralement plus vous allez dans des stations réputées et connues, plus le m² va être extrêmement cher. Si vous n’avez pas les moyens d’aborder des appartements aussi couteux, il est peut-être préférable pour vous de vous diriger vers des stations peu connue mais qui disposent néanmoins de qualités.

Les conséquences de la crise sanitaire sur l’immobilier

Les activités et les logements

Du au Covid-19, les stations ont dû se réinventer et installer d’autres activités pour les familles. Les remontées mécaniques et les lieux skiables étant à l’arrêt, les stations ont mis en avant des activités sportifs telles que le VTT sur neige, le ski de randonnée ou encore le ski tracté. Il y a donc plusieurs types d’activités différentes qui sont proposées à prix réduits.

En proposant moins d’activités mais plus de diversification, les ménages ont le choix.Toutefois, les touristes malgré la diversification ne peuvent pas profiter de toutes les activités. Dans ce cas là, pour attirer de nouveaux clients et plus particulièrement des touristes du monde entier, les stations de ski ont diminué le prix des logements. Les tarifs varient encore une fois selon la région, il faut donc faire attention au choix de la station pour pouvoir prendre une décision selon son budget.

Quelques conseils pour comparer les prix des appartements à la montagne :

  • Comparer le prix des logements en
    fonction des stations
  • Comptez votre budget avec les
    financement extérieurs au logement

En prenant en compte tout cela, vous pourrez bénéficier d’un avantage sur le prix des appartements en montagne ou des chalets. Avec le Covid 19, les prix ont été cassés et ne sont pas aussi élevés qu’auparavant. C’est le moment propice pour pouvoir acheter, car avec la location les prix vont commencer à flamber vu que l’activité reprend.

N’oublions pas que sur le long terme, puisque les prix recommencent à flamber, vous ne serez pas autant gagnant que si vous investissez maintenant. Il est préférable d’avoir une large manœuvre.

L’attractivité croissante de la montagne pour les citadins

L’attractivité croissante de la montagne pour les citadins

Avec l’avènement du télétravail, beaucoup de gens ont choisi de quitter les villes pour s’installer à la montagne. Cette tendance a été accentuée par la crise sanitaire qui a fait prendre conscience aux citadins que vivre dans des espaces verts pouvait être bénéfique pour leur santé et leur bien-être mental.

Ce changement d’habitudes a eu un impact sur le marché immobilier en montagne, avec une augmentation significative de la demande. Les acheteurs sont désormais prêts à dépenser plus pour acquérir un bien immobilier dans une station de ski ou ses environs, ce qui explique en partie l’augmentation des prix.

Certaines stations ont aussi vu arriver une nouvelle clientèle exigeant des logements haut-de-gamme et modernisés. Pour répondre à cette demande grandissante, les promoteurs immobiliers se sont lancés dans la construction d’appartements luxueux dotés d’équipements high-tech (sauna, hammam, etc.) offrant ainsi un confort supérieur aux clients exigeants.

Dans certains cas extrêmes, cela peut aboutir au développement immobilier intensif, notamment lorsqu’il n’y a pas assez d’espace disponible autour des stations principales. C’est particulièrement vrai lorsque certaines vallées ne permettent pas l’agrandissement géographique possible. Effectivement, sur ces sites précédemment préservés, le risque est alors élevé que l’aménagement déconnecte complètement ces endroits.

Cette tendance pose aussi des problèmes environnementaux. La montagne est un écosystème fragile et les constructions excessives peuvent avoir un impact négatif sur la faune et la flore locales. Les autorités doivent donc trouver un juste équilibre entre le développement immobilier et la préservation de l’environnement.

Vivre à la montagne présente indéniablement de nombreux avantages mais cela implique aussi des compromis. Le mode de vie y est différent de celui en ville : il faut être prêt à s’adapter aux conditions climatiques parfois difficiles, se montrer plus autonome dans sa consommation d’énergie ou encore accepter une certaine distance avec les services et commodités urbaines.

C’est pourquoi, avant toute décision définitive pour investir dans l’immobilier en montagne, vous devez bien vous renseigner sur le quartier ainsi que sur les offres existantes, car il serait dommageable d’acquérir un logement qui ne correspondrait pas à vos attentes.

Le rôle des investisseurs dans l’augmentation des prix immobiliers à la montagne

Le rôle des investisseurs dans l’augmentation des prix immobiliers à la montagne

Si les citadins ont contribué à accroître la demande de biens immobiliers en montagne, il ne faut pas minimiser le rôle joué par les investisseurs. Ces derniers sont souvent attirés par les perspectives de rendement élevé offertes par ce marché immobilier.

L’investissement locatif est une stratégie populaire chez ces investisseurs. Nombre d’entre eux achètent un bien immobilier qu’ils mettent ensuite en location, soit pour toute l’année, soit uniquement pendant la saison hivernale. Cette pratique génère des revenus intéressants grâce aux loyers perçus et peut aussi permettre une plus-value lors de la revente du bien.

Certains sont prêts à acheter plusieurs appartements ou chalets afin de constituer un véritable parc locatif dans une station donnée. Ils espèrent ainsi profiter pleinement du potentiel touristique et du dynamisme économique local tout en se créant un patrimoine qui prendra de la valeur avec le temps.

Toutefois, cette démarche entame progressivement le caractère familial et traditionnel que possédait autrefois certaines stations alpestres. Les populations locales peuvent aussi être impactées car elles voient leurs terrains leur filer entre les mains au profit d’une poignée d’investisseurs issus majoritairement des villes voisines telles que Lyon, Genève ou encore Paris.

Les conséquences sur l’accès au logement pour les résidents locaux peuvent être dramatiques. Les logements sont de plus en plus chers et les revenus souvent insuffisants pour les populations locales qui doivent ainsi envisager des solutions alternatives.

L’investissement immobilier peut aussi favoriser la spéculation, c’est-à-dire l’achat d’un bien dans le but de réaliser une plus-value rapide lors de sa revente. Ce phénomène est accentué par la forte demande actuelle qui pousse certains propriétaires à revendre leur bien à un prix supérieur au prix d’achat initial, profitant ainsi largement du marché florissant.

L’intervention des pouvoirs publics est donc essentielle pour contrôler ces pratiques spéculatives et garantir un accès équitable au logement pour tous. Des mesures telles que la réglementation des loyers ou encore l’imposition dissuasive sur les résidences secondaires peuvent contribuer à réduire l’influence des investisseurs sur le marché immobilier montagnard.

à voir