La gestion locative : comment ça marche ?

Vous avez hérité de l’appartement de votre grand-mère mais vous disposez déjà d’un logement, vous envisagez donc de le louer. Pourtant, vous hésitez car vous ne connaissez rien de la gestion locative. Cet article vous propose de découvrir comment marche la gestion locative pour vous lancer.

Les bases à connaître sur la gestion locative

A lire en complément : Les techniques infaillibles pour obtenir une réduction de son loyer

Tout d’abord, sachez que la gestion locative concerne la gestion quotidienne de tout ce qui concerne la location : non seulement la perception des loyers mais aussi tout ce qui est réparations et acquittement des charges.

Il existe trois catégories de gestion locative : la gestion locative propre, la gestion locative déléguée et la gestion locative semi-déléguée. Il s’agît d’une gestion locative propre lorsque vous prenez en charge toutes les activités liées à la gestion de votre bien en location. La gestion locative déléguée ou semi-déléguée quant à elle consiste en une délégation totale ou partielle de vos prérogatives dans la gestion de votre bien.

A découvrir également : Quels sont les différents types de location qu’on retrouve à la montagne

Sachez que la gestion locative ne concerne pas uniquement les locaux commerciaux ou professionnels. Les biens destinés à l’habitation sont aussi concernés. Quand les premiers doivent être sous contrat de bail commercial ou professionnel, les habitations ont le choix entre un bail meublé, non meublé, saisonnier ou encore étudiant.

Si vous assurez la gestion locative vous-même

Plusieurs prérogatives vous incombent en tant que bailleur. Premièrement, vous devez vous assurer de percevoir les loyers, de procéder à la révision annuelle du loyer et à la régularisation des charges correspondantes, d’envoyer les quittances, de régulariser votre déclaration fiscale de revenus locatifs.

En outre, vous devrez aussi vous acquitter des réparations du logement, de gérer les sinistres qui ne sont pas couverts par l’assurance, de lancer toutes les procédures de recouvrement des impayés du locataire dès la relance au besoin.

Enfin, les procédures de fin de contrat doivent aussi être respectées telles que les préavis, la constatation de l’état des lieux à la sortie ou encore la remise du dépôt de garantie au locataire.

Vous avez peur de vous tromper dans toutes ces démarches ? Vous pouvez vous faire aider par une plateforme de gestion locative et ne plus vous perdre dans la paperasse pour gérer vous-même votre bien en location.

Si vous déléguez la gestion locative

Si vraiment vous trouvez que la tâche est compliquée et qu’elle vous prend trop de temps, vous pouvez aussi opter pour la gestion locative déléguée. Dans ce cas, vous confiez à une agence toute la gestion de votre bien en location.

Il existe plusieurs formules relatives au mandat de gestion locative depuis la recherche de locataire jusqu’à la déclaration d’impôts. Pour faire votre choix de professionnel, sachez que la gestion locative est régie par loi Hoguet. Celle-ci dispose que le professionnel qui souhaite faire de la gestion locative doit détenir une carte professionnelle délivrée par la Chambre de commerce et d’industrie indiquant la mention « Gestion immobilière ».

En outre, il doit disposer d’une garantie financière et d’une assurance de responsabilité civile. N’hésitez donc pas à lui demander les attestations y afférentes.

Les avantages et inconvénients de la gestion locative en interne

La gestion locative en interne comporte des avantages et des inconvénients que vous devez connaître pour bien évaluer la pertinence d’une telle solution.

Les avantages sont multiples. En premier lieu, la gestion en interne permet de réaliser soi-même les économies liées aux frais d’agences qui s’élèvent généralement à plusieurs centaines voire milliers d’euros par an. Plus encore, elle offre une certaine flexibilité dans la fixation des loyers ainsi que dans le choix du locataire. La maîtrise complète du processus permet aussi une meilleure réactivité pour répondre aux différentes situations inhérentes à la location, d’autant plus si vous n’en possédez qu’un ou deux biens immobiliers.

Les inconvénients sont aussi à considérer. Tout d’abord, la gestion locative en interne nécessite de disposer d’un temps conséquent pour mener à bien toutes les étapes liées aux rapports entre propriétaires et locataires. Les propriétaires peuvent aussi être confrontés à des situations complexes qu’il est difficile de gérer seul comme par exemple le non-paiement du loyer ou un sinistre dans le logement loué. Lorsque la location fait face à un contentieux judiciaire, vous devrez engager des frais supplémentaires pour vous faire assister juridiquement. Paradoxalement, la gestion interne peut donc s’avérer coûteuse. Cette option n’est pas recommandée pour ceux qui habitent loin du bien immobilier mis en location, ce qui pourrait compliquer certaines tâches telles que l’état des lieux ou encore les visites avec les candidats locataires.

Comment choisir une agence immobilière pour la gestion locative de votre bien

Si la gestion locative en interne ne vous convient pas, vous pouvez opter pour la délégation de cette tâche à une agence immobilière spécialisée. Mais comment faire le choix de l’agence qui correspondra le mieux à vos attentes ?

• La notoriété et les avis clients : il faut choisir une agence ayant pignon sur rue et dont la réputation est solide dans votre secteur géographique.
• Le professionnalisme : l’expertise métier doit être l’un des critères principaux dans votre sélection afin d’avoir accès aux conseils pertinents en termes juridiques et fiscaux.
• L’étendue du réseau : les bons agents ont souvent un large éventail de contacts utiles pour trouver rapidement des locataires qualifiés.
• Le niveau des honoraires : là encore, il conviendra d’examiner attentivement les grilles tarifaires et les prestations associées. Les tarifs des agences immobilières varient d’une société à l’autre et selon la taille de votre bien.
• La qualité du service client : il est primordial que l’agence soit joignable facilement, qu’elle réponde rapidement aux demandes sans omettre de vous tenir informé sur les événements liés au bien immobilier mis en gestion locative.

Le choix final dépendra aussi de vos objectifs : si vous envisagez une location saisonnière, il sera judicieux de confier la gestion locative à une agence spécialisée dans ce domaine particulier pour avoir un taux d’occupation optimal.

En définitive, le choix d’une agence immobilière pour gérer votre bien doit être fait avec précaution afin que cette dernière puisse répondre à toutes vos attentes tout en offrant des services professionnels adaptés.

à voir

Pourquoi acheter une véranda en kit ?

Pourquoi acheter une véranda en kit ?

La véranda est un ouvrage pratique dans les maisons pour se couvrir des rayons solaires ou pour ses détentes personnelles. Seulement, le coût d’installation de ...