Le pont thermique : pourquoi l’éviter

Également appelés ponts thermiques ou ponts de froid, les ponts thermiques sont souvent responsables de jusqu’à 30 % des pertes de chaleur dans votre maison. Vous voulez éviter son apparition autant que possible pour éviter les factures d’énergie élevées et l’inconfort. Pour détecter et traiter les ponts thermiques, une planification, une conception et une construction appropriées sont nécessaires. C’est l’une des raisons pour lesquelles vous devez faire appel à des entrepreneurs qualifiés pour votre maison.

Lire également : C’est quoi le risque en assurance ?

Qu’est-ce qu’un pont thermique ?

Le pont thermique est le mouvement de la chaleur à travers un objet plus conducteur que les matériaux qui l’entourent. L’objet conducteur constitue un chemin de moindre résistance pour la chaleur. Dans les maisons et les entreprises, le pont thermique peut entraîner une perte d’énergie importante, ce qui se traduit par des coûts de chauffage et de climatisation plus élevés. Il se produit lorsqu’il y a un espace ou une pénétration dans l’enveloppe du bâtiment, par exemple dans l’isolation. COHB Industrie peut vous aider à le prévenir, voici le lien du site.

Pourquoi vous ne voulez pas de ponts thermiques dans votre maison

Des factures d’énergie plus élevées

Plus il y a de ponts thermiques dans votre maison, plus la perte d’énergie est importante. Dans la mesure du possible, vous devez concevoir et construire votre maison en fonction d’une conception sans ponts thermiques. Lorsque les ponts thermiques ne sont pas pris en compte lors de la construction de votre maison, vous pouvez finir par payer plus cher pour maintenir le confort de votre maison, ce qui rend les caractéristiques d’efficacité énergétique inutiles. Votre isolation doit être conçue et installée correctement.

Lire également : Comment lever une hypothèque légale ?

Isolation inefficace

Les maisons étanches à l’air ou les propriétés présentant des niveaux d’isolation élevés sont plus sensibles aux effets des ponts thermiques. Environ 30 % ou plus des pertes d’énergie dans une maison sont dues aux ponts thermiques, ce qui annule les avantages de l’isolation d’une structure. En été, les ponts thermiques contribuent au gain de chaleur et à la perte de chaleur en hiver.

Dégâts d’eau

Un bâtiment ou une maison présentant des ponts thermiques est plus susceptible de connaître de la condensation sur les surfaces internes. Les ponts thermiques peuvent également provoquer de la condensation interstitielle dans les murs et autres éléments de votre maison. Vous devez vous méfier de la condensation interstitielle, car elle n’est pas facilement visible à l’intérieur ou à l’extérieur d’une structure.

La condensation se produit lorsque l’air chaud touche une surface froide ou vice versa. La moisissure est l’un des effets négatifs de la condensation. Si elle n’est pas traitée, la moisissure peut se propager dans votre maison et mettre en danger la santé de votre famille. Vous voulez éviter la condensation autant que possible, car elle peut entraîner d’autres problèmes, comme une mauvaise qualité de l’air intérieur, la pourriture et des dommages structurels.

à voir