Quelles sont les assurances obligatoires en France ?

Nous avons tous recours à des assurances de nos jours afin de sécuriser notre avenir ou protéger notre quotidien. Assurance scolaire, automobile, habitation, dépendance, emprunteur … certaines sont obligatoires, ce qui n’est pas le cas pour d’autres. En France, la loi exige que les citoyens souscrivent à un certain nombre d’assurances. Il est donc important de les savoir.

L’assurance habitation

L’assurance habitation est une formule qui permet de protéger le patrimoine de la famille. Les enseignes proposent des multirisques habitations qui recouvrent en même temps les responsabilités familiales, locatives … et les biens individuels (embellissements, mobiliers…), peu importe le statut de l’occupant des lieux ou sa situation familiale (propriétaire ou locataire, en famille ou célibataire). Certains évènements sont obligatoirement couverts dans la multirisque habitation, à savoir : incendie, tempête, attentas, dégâts des eaux, catastrophes technologiques et catastrophes naturelles. Il existe aussi d’autres options que les assureurs proposent comme : vol, dommages liés aux appareils électriques, bris de glace, etc.

A voir aussi : Une déco intérieur : Pourquoi le faire ?

Lorsqu’il s’agit d’un logement en copropriété, généralement l’assurance souscrite par un assuré couvre l’ensemble des bâtiments au total (parties privatives et communes), de même que la responsabilité des copropriétaires. Ainsi donc, elle assure les aménagements que chacun d’eux a apportés dans leur logement : papiers peints, placards, cloisons, gravures … Toutefois, elle s’arrête uniquement aux parties communes et à la responsabilité qui découle de celles-ci (par exemple, une incidence créée dans les escaliers). Chaque copropriétaire est donc amené à assurer les parties privatives et sa responsabilité pour les dommages qui le concerne.

L’assurance automobile

A lire en complément : Pourquoi suivre un blog d’actualités sur l’immobilier ?

En France, toute personne qui utilise un véhicule ayant un moteur (voiture, scooter, cyclomoteur, moto, quad) peut en fait créer un préjudice à quelqu’un d’autre, subir un dommage corporel à lui seul ou endommager son propre véhicule. C’est pourquoi la loi exige à ce dont chaque conducteur ait souci au moins à une assurance en cas de risque. En effet, depuis 1958, selon la loi tout véhicule, même s’il ne roule pas, doit être assuré. Quand bien même que vous n’utiliseriez pas votre auto, un dysfonctionnement peut avoir lieu à tout moment et causer des dégâts autour de lui.

Les structures d’assurance proposent en premier lieu la garantie de la responsabilité civile, ce qui consiste en fait à la couverture minimale accessible. Elle est donc très primordiale. Vous pouvez également adhérer à d’autres types de garanties, surtout si vous roulez beaucoup. Nous avons d’autres formules plus complètes, telles que l’assurance tout risque et l’assurance intermédiaire. Vous pouvez souscrire aussi à une assurance automobile selon votre profil : le nombre de kilomètres que vous patrouillez, le type de véhicule que vous disposez, si vous roulez en zone rurale ou urbaine, etc.

L’assurance responsabilité civile

Comme souligné un peu plus haut, l’assurance responsabilité civile est très capitale. Sur le territoire français, chaque individu est responsable des dommages qu’il a causés à autrui (voir code civil). L’assurance responsabilité civile vient ainsi se substituer à la place de la personne qui ait causé le dommage. Elle a pour rôle d’indemniser le sinistre et couvre les conséquences liées aux dégâts matériels, immatériels ou corporels. Ce type d’assurance s’incruste facilement dans d’autres types d’assurance comme : l’assurance auto ou l’assurance habitation.