Les diagnostics immobiliers doivent-ils être fait d’un coup ?

Si vous êtes propriétaire et que vous voulez mettre en vente ou en location votre logement, il y a un certain nombre de diagnostics que vous devrez faire. Il est possible de réaliser séparément ces différents diagnostics. Mais vous pouvez également décider de les faire en même temps. Quelles raisons vous obligent à faire effectuer ces diagnostics en même temps ?

Diagnostics immobiliers : des obligations en cas de vente et location

De nombreux diagnostics immobiliers doivent être faits dans le cadre d’une vente ou d’une location de logement. La liste des diagnostics à faire est différente selon plusieurs critères. Lors de la vente d’une maison individuelle, l’état de l’installation d’assainissement non collectif, si un tel dispositif existe dans la maison, doit par exemple être mentionné dans le DDT.

Lire également : Solliciter les services d’un courtier en prêts immobiliers : quels sont les avantages et inconvénients ?

Dans le cas d’un logement en copropriété, le DDT ou dossier de diagnostic technique doit mentionner clairement la surface privative (Loi Carrez). Pour le reste, la liste des diagnostics à faire est à peu près la même : DPE, Crep, amiante, électricité et gaz, termites risques et pollutions et diagnostic bruit. Notez que la réalisation des diagnostics immobiliers est à confier à un diagnostiqueur certifié.

A lire aussi : Investissement dans l'immobilier : pourquoi choisir une agence immobilière

Quand monter votre dossier de diagnostic technique ?

Tous les diagnostics immobiliers doivent faire partie du DDT ou dossier de diagnostic technique. Ce dossier est à remettre au complet lors de la signature de la vente ou du bail du logement, exception faite du DPE. Le DPE ou diagnostic de performance énergétique est à finir avant même la mise en vente parce que la note DPE doit figurer sur votre annonce.

Le vendeur n’a pas à remettre de DPE en cas de vente en Véfa. Pour le reste de l’ensemble des diagnostics immobiliers obligatoires, vous êtes libre de choisir le moment de le faire. Toutefois, selon les experts de l’immobilier, il est recommandé de faire tous ses diagnostics immobiliers au même moment pour plus d’économies.

Il vous sera plus facile de vous organiser, vous allez pouvoir économiser du temps. Naturellement, les différents diagnostics à effectuer pour monter votre DDT devront être faits en votre présence. Le moment idéal pour les faire ? Pourquoi ne pas les faire en même temps que le diagnostic de performance énergétique. Vous vous en occupez une fois pour toute, ce qui vous permet également d’économiser sur les frais de déplacement du diagnostiqueur.

Bien calculer le meilleur moment pour faire les diagnostics immobiliers

Les diagnostics immobiliers doivent être faits par un diagnostiqueur immobilier certifié. Un seul diagnostiqueur peut effectuer l’ensemble de diagnostics immobiliers obligatoires. En le faisant intervenir une seule fois, vous faites des économies d’argent sur ses prestations. Il est fortement recommandé d’achever les diagnostics avant de faire les annonces.

Mais quand exactement ? Effectivement, il est important de prendre en compte la durée de validité de certains diagnostics. Trois diagnostics en particulier risquent de poser problème si votre bien immobilier ne trouve pas acquéreur ou locateur assez vite. Il s’agit du diagnostic termites, du diagnostic amiante et l’Etat des Risques et Pollutions. Notez que la durée de validité de ces diagnostics est de 6 mois.

à voir