Comment déclarer une assurance habitation ?

déclarer une assurance habitation

Vous aviez souscrit une assurance habitation. En cas de sinistre, pour bénéficier d’indemnisation de la part de votre assureur, vous avez l’obligation de faire une déclaration. Pour cela, vous avez besoin de suivre un certain nombre d’étapes. Comment déclarer une assurance habitation ? Voici la procédure.

Préparer un dossier de déclaration de sinistre

Pour déclarer un sinistre à votre compagnie d’assurance afin de bénéficier d’une indemnisation, vous devez préparer un dossier, dont une lettre. Cette dernière aura pour objet « déclaration de sinistre ». Les informations à renseigner dans celle-ci doivent être exactes afin d’éviter les retards dans la prise en charge des dégâts.

A lire aussi : Comment les compagnies d’assurances gagnent de l’argent ?

Alors, une déclaration d’assurance habitation doit obligatoirement contenir les informations suivantes :

  • vos coordonnées (nom, adresse…) ;
  • le numéro du contrat d’assurance ;
  • l’énoncé succinct du sinistre (la nature, la date, le lieu, l’heure…) ;
  • l’estimation des biens endommagés ou détruits par les dégâts (meubles, objets et équipements) ;
  • la description et l’importance des dommages corporels comme matériels.

Si le sinistre a causé des dégâts chez vos voisins tels que le cas d’une fuite d’eau, vous devez fournir la liste de ces préjudices. Aussi, vous êtes tenu de joindre les coordonnées des victimes à votre dossier de déclaration de sinistre.

A lire en complément : Comment assurer un local commercial vide ?

Envoyer la déclaration de sinistre à l’assureur

Après avoir apprêté votre courrier, il vous faudra ensuite l’envoyer à votre compagnie d’assurance. Pour ce faire, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez le faire en ligne en prenant par votre espace client, soit par téléphone, soit en vous déplaçant carrément dans une agence de la société.

Il est à privilégier cependant, la déclaration par courrier recommandé avec accusé de réception. Ce type de déclaration se fait directement au siège de la compagnie d’assurance pour laquelle vous aviez opté. Dans ce cas, une copie de votre déclaration peut être transmise à votre agent d’assurance habitation ou le gérant habituel de votre contrat.

Respecter le délai de déclaration

déclarer une assurance habitation

Pour effectivement bénéficier d’une prise en charge de votre assureur en cas de sinistre, vous devez respecter le délai d’envoi du formulaire de déclaration. À compter de l’instant où vous avez pris connaissance des dégâts, le temps dont vous disposez pour informer votre assureur varie selon la nature du sinistre.

Ainsi, en cas de vol ou de cambriolage, vous bénéficiez de deux jours au maximum pour faire la déclaration à votre assureur. S’il s’agit d’un incendie, d’un accident domestique ou d’un bris de glace, le délai maxi à observer pour la déclaration est de cinq jours.

Puis, de dix jours s’il est question d’un sinistre survenu à la suite d’une catastrophe naturelle. Dans ce cas précis, il est important d’attendre la publication d’un arrêté interministériel sur l’évènement au journal officiel.

Par ailleurs, il est à préciser que ces délais peuvent se voir prolonger dans certains contrats. Tout dépend de chaque compagnie d’assurance habitation.

Chiffrer les dommages subis en argent

L’évaluation du montant des dommages subis est indispensable dans un processus de déclaration de sinistre auprès d’une compagnie d’assurance habitation. Pour ce faire, vous devez soigneusement conserver les preuves, c’est-à-dire les objets endommagés, brûlés ou détrempés.

Aussi, vous devez réunir les justificatifs qui vont prouver l’existence et la valeur des biens qui ont été touchés. Il s’agira entre autres des factures, des photos des objets, des bons de garantie, etc.

Certaines compagnies d’assurance habitation peuvent mandater un expert pour l’évaluation formelle des dommages subis par le logement, de même que les biens matériels qui s’y trouvent. C’est l’ensemble de ces justificatifs qui vous permettra de bénéficier d’une prise en charge adéquate et d’une indemnisation optimum après le traitement de votre dossier.

Les différents types de sinistres pris en compte par l’assurance habitation

Les assurances habitation couvrent plusieurs types de sinistres. En effet, les sociétés d’assurances offrent différentes formules de couvertures avec des garanties diverses au choix du souscripteur. Plus les garanties sont nombreuses, plus le coût de souscription sera élevé.

C’est pourquoi il est conseillé de bien vous renseigner sur les offres des compagnies d’assurance avant d’opter pour une assurance habitation qui vous convient. Les garanties proposées ainsi que les prix sont variables d’un assureur à un autre.

En assurance habitation, les potentiels sinistres qui sont généralement pris en compte par les compagnies sont entre autres :

  • les dégâts d’eaux ;
  • les catastrophes naturelles (la tempête, la sécheresse, etc.) ;
  • les effractions, les vols, le vandalisme… ;
  • les inondations et les incendies.

Prenez donc le soin de bien choisir vos garanties de couverture en fonction de votre zone géographique, votre type de logement, sa valeur, etc.

à voir