Choisir le métier de mandataire immobilier pour sa reconversion professionnelle

Le dynamisme de l’immobilier est actuellement toujours intact et c’est ce qui explique toutes ces belles opportunités dans ce secteur. Pour votre reconversion professionnelle, vous pouvez choisir le métier de mandataire immobilier. Connaissez-vous vraiment ce métier ? On va vous le faire découvrir dans cet article.

En quoi consiste ce métier ?

Nous tenons à préciser dès le début que le mandataire immobilier est bien différent de l’agent immobilier qui travaille en agence. Certes, leur activité est presque similaire, mais c’est l’indépendance du mandataire qui fait la différence. Oui, le mandataire immobilier profite d’une certaine liberté, car il exerce sous le statut d’auto-entrepreneur. Il n’est donc pas salarié du réseau auquel il appartient.

Lire également : Choisissez une maison individuelle en Bretagne !

Pour l’exercice de son activité, il doit avoir la carte professionnelle d’un mandat qui est octroyé par le réseau auquel il est rattaché. Cette carte ne donne lieu à aucun lien hiérarchique, ni de subordination entre les deux parties, notamment le mandataire et le patron du réseau. Ceci dit, c’est lui qui gère son emploi du temps. Comme l’agent immobilier, le mandataire immobilier fait aussi des estimations de biens, organise des visites et prospecte des biens.

C’est lors de la transaction que le lien du mandataire avec son mandat fait surface. C’est le réseau qui facture et reçoit les honoraires lors d’une transaction immobilière. À la réception des fonds, le mandataire reçoit sa rémunération. Vous avez compris : lors de cette transaction, le mandataire ne reçoit pas forcément l’intégralité des honoraires, car le mandant peut toucher une partie.

A voir aussi : Pourquoi investir dans l'immobilier à Nantes ?

Êtes-vous fait pour ce métier ?

Pour être agent immobilier, on doit avoir un BTS professions immobilières ou une licence en études juridiques, économiques ou commerciales. Pour votre reconversion professionnelle, le fait de passer au métier d’agent immobilier est un peu plus compliqué. Optez pour le métier de mandataire immobilier, car ce métier n’exige aucun diplôme spécifique.

La principale condition requise pour son exercice est d’être inscrit au Registre Spécial des Agents Commerciaux auprès du tribunal de commerce de votre domicile. Pour être mandataire immobilier aussi, il faut présenter un casier judiciaire vierge. Vous vous en doutez : pour que vous ne puissiez pas vous perdre, il faut suivre aussi une formation de quelques heures.

Pour être mandataire immobilier, il faut également avoir quelques compétences et répondre à quelques exigences comme :

  • Une connaissance ou du moins une notion du secteur de l’immobilier : c’est ce qui va vous permettre de mieux conseiller vos clients,
  • Avoir une grande disponibilité : oui, c’est vous qui gérez votre emploi du temps, mais vous devez vous plier à la disponibilité des clients,
  • Être rigoureux et organisé, car vous êtes un indépendant et vous devez tout gérer dans votre petite structure,
  • Avoir le sens de l’écoute.

Devenir mandataire immobilier et rejoindre un réseau de mandataires immobiliers

Convaincu par ce métier ? Il faut maintenant se mettre à la pratique. Les débuts ne sont pas toujours faciles et c’est bien là l’intérêt d’intégrer un réseau de mandataires immobiliers. Avec ce dernier, vous pourrez profiter d’une bonne visibilité et ce, dès le lancement de votre activité. Même si vous êtes encore débutant, si vous dites à un client que vous appartenez à tel réseau, il ne sera pas si compliqué de toucher et de signer avec des clients. Découvrez sur ce site les avantages que vous pourrez avoir en intégrant un réseau.

Pour vos débuts, le réseau vous propose des formations adaptées. Ces dernières seront entièrement gratuites et vous pourrez toujours en profiter tout au long de votre carrière. En intégrant un réseau, vous ne devez plus avoir cette crainte de ne savoir quoi répondre face aux questions d’ordre juridique des clients. Pour être efficace dans votre travail, le réseau mettra à votre disposition des outils adaptés.

Pour ce qui est de la rémunération, elle ne devrait pas vous inquiéter, car elle va dépendre des ventes que vous réalisez. En tout cas, si vous êtes appliqué et sérieux dans votre travail, vous pouvez percevoir un peu plus de 2000 euros nets par mois sur les premiers mois d’exercice. Il ne sera pas si compliqué pour vous d’atteindre les 4000 euros par mois, une fois que vous avez trouvé le rythme et que vous vous êtes familiarisé avec le métier.

à voir