Construction de maison en Belgique : ce qu’il ne faut surtout pas oublier dans le prix final

Construction de maison en Belgique : ce qu'il ne faut surtout pas oublier dans le prix final

Aujourd’hui, malgré l’inflation et la hausse des taux d’intérêt qui rendent difficile l’obtention d’un crédit, nous sommes encore nombreux à chercher à construire une maison en Belgique. Cela permet en effet d’obtenir exactement la superficie que l’on recherche tout en bénéficiant des dernières normes en matière d’isolation. Avec une vision sur le long terme, cela peut ainsi être plus intéressant que d’acheter une maison ancienne. Toutefois, le prix final n’est pas toujours celui que vous imaginiez et dans cet article, on vous rappelle quelques éléments à ne pas oublier d’inclure.

Le prix du terrain

C’est quelque chose qui paraît évident et qui échappe pourtant à de nombreuses personnes : avant d’envisager la construction d’une maison en Belgique, il faut parvenir à trouver un terrain constructible. En fonction du lieu que vous choisissez et de sa superficie, celui-ci peut représenter plus de 30 % des coûts totaux. On estime en effet qu’en 2022, le prix médian des terrains en Wallonie était situé aux alentours de 85 000 euros. Autant dire que lorsqu’on envisage la construction d’une maison, le prix du terrain n’est certainement pas à négliger.

A lire aussi : Comment devenir agent immobilier indépendant sans diplôme ?

Les coûts cachés de la construction

Une fois que vous avez trouvé le terrain idéal, il est temps de planifier votre projet de construction dans les détails à l’aide d’un professionnel du secteur. Il faut savoir qu’il existe certains coûts qui sont soient sous-estimés, soient omis par tradition. Parmi ceux-ci, nous pensons par exemple aux frais de raccordement aux réseaux d’eau, d’électricité et de gaz qui peuvent s’avérer assez élevés. Tout dépend en effet de la nature des travaux et de l’emplacement de la maison par rapport au réseau.

D’autre part, il ne faut pas non plus oublier les taxes communales et les permis de construire dont le montant peut varier significativement d’une commune à l’autre en Belgique. Enfin, les études de sol, qui sont indispensables pour s’assurer de la stabilité du terrain, représentent également un investissement initial loin d’être marginal.

A voir aussi : IAD intranet : le compte personnel

L’importance du choix des matériaux

Même si vous trouvez deux maisons voisines qui ont des caractéristiques communes (même superficie, même nombre d’étages…), il est probable que leur prix de la construction de ces maisons soit radicalement différent. Et cela ne s’explique pas que par la hausse des coûts de construction qui s’est produite ces dernières années : le choix des matériaux a aussi une grosse incidence. Si vous optez par exemple pour des matériaux écologiques durables et qui isolent bien, la facture peut varier du simple au double pour certains projets. D’où l’importance de trouver le bon équilibre en fonction de vos moyens.

à voir