Est-il possible d’emprunter sans assurance ?

emprunter sans assurance

Pour protéger leur intérêt, les banques réclament souvent une assurance emprunteur avant d’accorder un prêt aux personnes qui en ont besoin. Bien qu’elle n’apparaisse pas dans la loi, cette assurance est nécessaire. Pour de multiples raisons, vous pouvez avoir besoin de vous passer de cette assurance. Mais, est-ce que vous pourrez être éligible à un prêt dans une situation pareille ? Voici pour vous des éléments de réponse.

Faut-il souscrire obligatoirement à une assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur est souvent demandée par les banques lorsqu’elles veulent accorder un prêt à une personne. Celle-ci représenterait une garantie si le souscripteur se retrouvait dans l’incapacité de régler sa dette.

A lire aussi : Comment résilier assurance crédit consommation ?

Il y a quelques années, l’assurance emprunteur devrait être souscrite obligatoirement au sein de l’organisme prêteur. Mais, cela n’est plus le cas depuis la mise en place de la loi Lagarde. En effet, lorsque vous comparez le coût d’une assurance de la banque à celui de l’assurance offerte en externe, vous pouvez remarquer un écart. Sachant que le niveau de couverture est la même, il est préférable de privilégier une assurance emprunteur externe.

Pourquoi emprunter sans assurance ?

Plusieurs raisons peuvent conduire une personne à vouloir souscrire à un prêt sans assurance.

A lire aussi : Comment faire pour se faire rembourser par sa mutuelle ?

La première peut être le coût élevé de l’assurance emprunteur. Si vous faites partie de cette catégorie de cette personne, vous pouvez vous adresser aux nouveaux assureurs qui proposent des tarifs relativement bas.

L’assurance emprunteur peut vous être également refusée à cause de votre situation. Cela est la deuxième raison qui conduit beaucoup de personnes à chercher un prêt sans assurance.

Comment obtenir un prêt sans assurance ?

Il est tout à fait possible d’obtenir un prêt sans disposer d’une assurance emprunteur. Mais, dans la logique d’avoir une garantie sur le remboursement, les banques offrent d’autres solutions. Il s’agit de l’hypothèque, de la caution et du nantissement.

L’hypothèque

Un prêt avec une hypothèque est une solution idéale pour les personnes qui ont un patrimoine immobilier important. Toutefois, pour que cette possibilité soit bonne, il faut que la moitié de la valeur hypothécaire soit supérieure au montant du prêt.

La caution

La caution est également une alternative pour les personnes désireuses d’obtenir un prêt sans une assurance emprunteur. Le principe est semblable à celui d’un appartement. Il est nécessaire d’avoir un garant dont la situation financière est stable. Celui-ci doit prouver qu’il est capable de rembourser la dette à la place de l’emprunteur.

Parfois, il est impossible de trouver un garant. Dans une situation pareille, vous pouvez solliciter les services des organismes spécialisés dans le cautionnement mutuel. Pour bénéficier de ce service, les organismes percevront une commission de caution chaque mois.

Le nantissement

Pour faire un nantissement, vous avez besoin de fournir comme garantie un placement financier, un bien mobilier ou immobilier. Tout comme pour l’hypothèque, vous devez disposer d’un patrimoine assez important. Aussi, le prêt ne peut dépasser la moitié de la valeur de votre empire financier.

Ainsi, il est effectivement possible d’effectuer un prêt sans disposer d’une assurance. Cependant, vous avez besoin d’employer d’autres moyens comme l’hypothèque, la caution ou le nantissement.