L’épargne : parlons-en !

L’épargne : parlons-en !

Vous rêvez d’un avenir serein financièrement ? Savez-vous cependant que faire des économies vous conduira vers cet objectif ? L’épargne peut vous permettre de vous mettre à l’abri des tracas et des imprévus mais aussi d’investir intelligemment. Découvrons en plus dans cet article…

Épargner : pourquoi le faire ?

Plusieurs causes peuvent justifier les raisons pour lesquelles vous décidez d’épargner. Si la première raison est d’atteindre ses objectifs dans un futur proche, la cause est sans doute le manque de fonds pour répondre aux exigences mensuelles. Sur un autre plan, l’épargne vous permet d’obtenir un pas d’avance sur vos prévisions et patrimoine. En effet, il est possible de se projeter dans le futur si on a déjà de quoi satisfaire les besoins quotidiens. En suivant les actualités et conseils sur l’épargne, vous vous assurerez de faire de nombreuses économies, sans pour autant vous serrer la ceinture chaque mois… 

A découvrir également : Primo-accédant : pourquoi choisir un constructeur de maison individuelle ?

Comment peut-on placer son argent ?

N’oubliez pas que vous épargnez en vous basant sur votre revenu. Il est donc nécessaire avant toute chose de trouver un taux adéquat et très favorable avant de s’y lancer. Le meilleur moyen serait de comparer plusieurs offres avant de choisir. Une fois votre choix fait, vous pouvez maintenant placer votre argent. Par ailleurs, il est nécessaire de définir si l’épargne sera à court, moyen ou long terme. La structure qui vous recevra vous donnera une fiche à remplir. Lorsque cela sera fait, vous aurez droit à un résultat qui vous parviendra dans les moindres délais.

Les différents types d’épargne : livrets, assurance-vie, PEA, SCPI..

Une fois que vous savez quelle est la somme à épargner, il faut aussi définir le type d’épargne qui convient. Les possibilités sont nombreuses mais voici les principales :

A voir aussi : Pourquoi suivre des blogs sur l’aménagement de maison ?

Ce sont des comptes rémunérés où votre argent reste disponible en permanence. Les intérêts acquis ne sont pas très élevés (entre 0,2% et 1% environ) mais ils ont l’avantage d’être exonérés d’impôts sur le revenu.

C’est un contrat entre une personne physique et une compagnie d’assurances par lequel cette dernière s’engage en contrepartie de primes versées à constituer et gérer un capital ou une rente au profit du souscripteur ou de ses bénéficiaires désignés. L’argent placé est bloqué pendant plusieurs années pour obtenir plus de rendements (environ 2,5% annuellement). Toutefois ces sommes peuvent être retirées avant terme avec une pénalité.

C’est aussi un compte titres permettant l’investissement dans des actions françaises et européennes. Il a pour avantage de proposer un cadre fiscal intéressant car les gains réalisés sont exonérés d’impôt si les retraits n’interviennent pas dans les cinq ans suivant l’ouverture du PEA.

C’est aussi appelé pierre-papier : Vous investissez dans l’immobilier mais sans acquérir de bien physique. Vous achetez des parts d’une entreprise qui possède un parc immobilier. Les loyers perçus sont ensuite distribués sous forme de dividendes à chaque actionnaire en fonction du nombre de parts qu’il détient. C’est une solution intéressante pour ceux qui souhaitent investir dans l’immobilier sans avoir la gestion locative.

Ce ne sont là que quelques exemples, il existe encore beaucoup d’autres possibilités (PEL, CEL, PERP…). En définitive, le choix dépendra essentiellement des objectifs et de la situation financière personnelle.

Les pièges à éviter lors de la constitution d’une épargne

Il faut se méfier des pièges lors de la constitution d’une épargne. Voici les plus courants à éviter :

• Les placements trop risqués : si vous êtes novice en matière d’épargne, vous devez bien lire le contrat avant de signer.

• L’absence de diversification : investir toute son épargne dans un seul produit financier peut s’avérer catastrophique si celui-ci subit une baisse importante.

• La durée du placement non adaptée aux besoins personnels : pour être rentable, un placement doit être maintenu pendant plusieurs années. Il est donc nécessaire que la durée soit adaptée à vos objectifs et projets futurs.

• Le manque d’informations sur les produits financiers choisis : il est fondamental d’être informé correctement sur les caractéristiques et les risques associés au produit financier choisi avant tout investissement.

L’inflation peut diminuer considérablement le pouvoir d’achat des économies placées. Si votre taux d’intérêt ne compense pas cette perte due à l’inflation, alors vous perdez réellement de l’argent sans même vous en apercevoir. C’est pourquoi vous ne devez pas choisir un placement sans avoir étudié les avantages et inconvénients selon votre situation personnelle.

à voir