Comment souscrire assurance loyer impayé ?

L’assurance loyer impayé permet au bailleur de récupérer sans difficulté les loyers non déboursés par son locataire. Très intéressants, les avantages qui découlent de cette garantie sont innombrables. Cependant, il est important d’avoir une idée de comment y souscrire afin d’en bénéficier.

Souscrire à une assurance loyer impayé : les conditions à remplir

Pour souscrire à une assurance loyer impayé, plusieurs conditions doivent être respectées non seulement par le locataire, mais aussi par le propriétaire.

A découvrir également : Qu’est-ce qu’une maison respectueuse de la santé de ses habitants ?

Le locataire

Le locataire doit prouver lors de la souscription du contrat d’assurance loyer impayé qu’au cours des six derniers mois aucun impayé n’a eu lieu. L’administrateur de bien paris pourra, si le locataire est déjà dans le logement, l’aider à fournir cette preuve.

Toutes les compagnies d’assurances vérifient avant la signature d’un contrat de loyer impayé que le locataire est solvable. La garantie n’est pas appliquée lorsque le locataire n’est pas solvable. Ce qui implique que vous ne recevrez aucune indemnité même si vous avez payé vos cotisations pendant des mois. Aussi, les assureurs, lors de la signature des contrats GLI, tiennent compte de la situation professionnelle du locataire. Cela leur permet de s’assurer que le locataire à une source de revenus stable. De ce fait, les locataires en CDI n’ont pas vraiment de problème pour souscrire à cette garantie tant que leur salaire correspond aux exigences.

A lire aussi : Les maisons containers : une nouvelle tendance

Le propriétaire

Le propriétaire ne peut contracter une assurance loyer impayé si et seulement si le loyer fixé est compris entre 2000 et 2 300 €. De même, le propriétaire ou le gestionnaire de bien paris doit assurer que ce dernier répond aux règles de la location.

Au niveau du contrat de bail, le bailleur doit faire un choix entre l’assurance loyer impayé ou la caution. Dans le cas où il opte pour la GLI, il n’est plus en mesure de prendre une caution chez son locataire à moins que celui-ci soit un apprenti ou un étudiant.

Les documents à fournir pour souscrire à une assurance loyer impayé

L’une des étapes les plus importantes dans la souscription de la GLI est la constitution du dossier. Raison pour laquelle il est recommandé de vérifier les documents spécialement demandés par l’assureur. Quoi qu’il en soit, dans la majorité des cas, vous aurez à fournir :

  • Attestation d’assurance habitation ;
  • Contrat de bail ;
  • État des lieux d’entrée dans le logement état.

À cela, s’ajoutent les documents prouvant la solvabilité du locataire qui varie en fonction des profils et de l’assureur.

Comment souscrire à une assurance loyer impayé

Une fois que vous avez rempli toutes les conditions et réuni votre dossier, vous avez deux manières pour souscrire à un contrat GLI. La première n’est rien d’autre que le contrat individuel et elle nécessite que vous étudiiez un assureur vous-même et d’opter pour le contrat de votre choix. La seconde manière est le contrat collectif. Elle est proposée lorsque le logement locatif est géré par un administrateur de bien paris. Il se chargera de la recherche du locataire et optera pour la GLI qui vous correspond.

Par ailleurs, l’assurance loyer impayé est proposée par la majorité des contrats multirisque habitation. De même, cette garantie est proposée aujourd’hui par presque toutes les compagnies d’assurances. N’hésitez donc pas à faire des recherches et de demander des devis en ligne afin d’opter pour le contrat le plus avantageux pour vous.